Agoè-Nyivé I: Décès d’une fillette de 3ans dans un incendie, l’alerte de Yark Dameham

0
118

Le stockage du carburant frelaté dans les maisons d’habitation ou à des endroits inappropriés a encore fait des victimes le 29 mai dernier.
La scène s’est passée tôt dans la matinée du vendredi 29 mai dans le quartier Anonkui, un peu avant le camp BIR, où d’après les premiers résultats de l’enquête en cours, le vent aurait poussé le feu d’un foyer vers le carburant frelaté stocké par une locatrice à des fin commerciales, dans une villa inachevée dans laquelle réside plusieurs locataires.
Les pompiers sont venus sauver les meubles mais le pire est arrivé. Décès d’une fillette de 03 ans calcinée, blessure grave de trois (03) autres personnes et plusieurs dégâts matériels, tel sera le lourd tribut.
Dans un communiqué en date de ce 1er juin, le ministre de la sécurité et de la protection civile , le Gal Yark Damehame a une fois de plus tiré sur la sonnette d’alarme face à la recurrence de la situation.
Le ministre a rappelé l’interdiction formelle légale de ce trafic au Togo, demandé aux populations d’éviter le stockage de ces produits dans les maisons d’habitation et autres lieux inappropriés.
Il a par ailleurs recommandé aux consommateurs de ces produits de faire l’effort pour s’approvisionner dans les stations services afin de décourager ce trafic, surtout en ce moment où le gouvernement fait des efforts pour revoir les prix des produits pétroliers à la baisse.
Notons pour finir qu’un autre incendie dû à ce fameux carburant a été signalé ce 31 mai à Dapaong dans le quartier Tingban. Parti d’un court circuit électrique dans une boutique d’alimentation générale, le feu a été amplifié car le tenancier de la boutique y stockait aussi du carburant frelaté.
Yves Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici