Golfe1-Covid-19: le préfet a rencontré les autorités locales

0
535

Le comité préfectoral de la riposte au COVID-19 dans le Golfe, a rencontré mercredi  les autorités locales de la commune Golfe1. C’était en présence du Maire Gomado Koamy Joseph, des chefs de quartier,  des conseillers municipaux, des chefs de cantons, des responsables des comités de Développement de quartier (CDQ) et des membres du comité communal de riposte contre la pandémie de coronavirus. Cette rencontre a pour objectif d’outiller plus les différents acteurs impliqués dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Une délégation conduite par le Préfet du Golfe Komlan AGBOTSE, a rencontré mercredi les autorités coutumières et traditionnelles, les élus locaux et les organisations locales. Cette rencontre qui s’est tenue au Centre Communautaire de Bè (CCB), a porté sur la sensibilisation, le décorticage des différentes mesures prises, la constatation de la mise en application effective de ces mesures, à savoir le port obligatoire de masques. Le représentant du pouvoir central, a exhorté ces acteurs à accentuer la sensibilisation.

« Nous voulons faire de telle manière que ceux qui ne croient pas en l’existence de la pandémie puissent croire vraiment que la maladie existe bel et bien », a-t-il déclaré le préfet Komlan Agbotsè.

Dans la foulée de la rencontre, le maire de la commune du Golfe 1, Koamy GOMADO, a témoigné toute sa gratitude au préfet pour l’initiative.

« Nous avons compris les recommandations du préfet et nous comptons poursuivre la sensibilisation, car les chiffres que nous avons en notre possession sont très alarmants ; il y a bon nombre de la population qui est inconscient de ce qui se passe », a-t-il déclaré.

Pour sa part le chef Canton de Bè, Togbui Adéla AKLASSOU IV a remercié les élus locaux, les autorités traditionnelles et les autorités préfectorales tout en réitérant le soutien de sa communauté aux programmes de riposte mis en branle depuis le début de la pandémie dans le pays.

En attendant que nous ne revenions cette statistique, soulignons que les résultats provisoires d’une étude commanditée par la commune révèlent que 3,5% de la population du Golfe 1, soit 17 000 habitants, affirme que la pandémie de la Covid-19 est une maladie des européens, et 3,3% croit que c’est de la pure politique. Des chiffres inquiétants, selon le maire, qui envisage la mise en place de comité de veille dans chaque quartier.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici