Fresques sur la clôture de l’UL, l’engagement écologique du Golfe 3

0
732

Le maire de la commune du Golfe 3, Kamal Adjayi était aux côtés ministre des droits de l’homme Trimua et du Président de l’Université Dodzi Kokoroko pour l’inauguration des fresques, posés le long de la clôture nord de l’Université de Lomé, ce vendredi 03 juillet.

Chef-d’œuvre des étudiants, ces fresques réalisés à base de déchets plastiques récupéré, viennent marquer l’engagement de cette commune pour la cause écologique. Leur réalisation s’inscrit dans le cadre d’un projet écologique de la commune Bè-Ouest qui entend faire de cette dernière, la plus belle du Togo, et d’une convention de partenariat intervenue entre la commune et l’UL.
« C’est une fierté d’apprécier ce chef-d’œuvre. Ce sont des sachets, qui jonchent nos artères qui ont été à l’origine de ces fresques pour rappeler qu’il y a pas lieu de salir l’environnement en jetant les ordures de gauche à droite. On peut reconstituer ces déchets et en faire des ors dures. Les déchets sont de l’or, une politique écologique très importante dans les actions de notre commune. Nous sommes sur des projets portant sur la collecte des ordures pour faire de recyclage et nous sommes en train de voir comment initier ces tries dans les ménages, les institutions et les écoles » a fièrement confié Kamal Alawo Adjayi.
Ces fresque qui racontent l’histoire du Togo, renvoient également à des devoirs citoyens. Les schémas sont très expressifs et invitent à un esprit de patriotisme et à la cohésion sociale
Pour sa part, le Président de l’Université, trouve à travers cet oeuvre la clameur d’un Togo qui veut jouer sa partition en matière d’écologie, qui valorise ses talents artistiques, ainsi que le travail bien accompli.
« La République ne tue pas ses Mozart, la République ne tue pas sa décentralisation, la République ne tue le progrès. Le travail se conjugue au beau et l’Université de Lomé incarne à travers la République le beau qui magnifie le travail et le temps intellectuel manuel que spirituel. La décentralisation n’est pas derrière nous mais devant nous. C’est cet avenir que la Mairie Golfe 3 et l’Université proposent à travers ces fresques », telles étaient les proses du Prof Dodzi Kokoroko pour conclure.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici