Seconde rentrée communale dans le Golfe 5: Que de défis attendent Kossi Aboka!

0
386

Les élus locaux de la commune d’Aflao Gakli (Golfe 5) ont fait leur seconde rentrée communale ce vendredi 10 juillet, a constaté votre journal.

Cette deuxième session ordinaire au titre de l’année 2020 dans la commune du golfe 5 intervient dans un contexte marqué par la crise sanitaire de la covid-19 dont les conséquences touchent bien des domaines de la société.

Au menu des discussions, a confié le maire de la commune, Kossi Aboka, beaucoup de questions liées à l’assainissement de la commune, au développement socio collectif, au civisme et à la citoyenneté, et surtout à la gestion de la crise du coronavirus.

Cette session permettra également à ces élus de réfléchir aux différentes relations que la commune devra entretenir avec les communes de l’extérieur, au partenariats y afférents, ainsi qu’avec les différents services pouvant intervenir dans le développement communal.

Le premier responsable de la commune a par ailleurs exhorté ses collègues à de franches discussions et à la contribution de tous, pour définir des approches de solution.

Un an après leur prise de fonction, Kossi Aboka a préféré relativiser le bilan.

« La décentralisation est une nouvelle école pour les conseillers qui apprennent de nouveau à gérer les communes, leurs rôles,…un an d’immersion pour poser la commune sur les rails du développement, la commune du golfe 5 est prête a amorcer son développement », a confié Kossi Aboka.

Zones inondables, voies non bitumées qui ne facilitent pas la circulation des populations, problème d’électrification, d’adduction en eau potable, occupation illégale des domaines de l’État freinant la construction des installations publiques, dépotoirs sauvages et blocage de caniveaux par ces ordures,…voilà autant de maux qui minent le Golfe 5 et le défi de taille que le maire de cette commune entend relever prioritairement.

Il a pour finir lancé un appel au civisme et à la citoyenneté à tous ses administrés.

Notons pour finir que la session a été ouverte par le préfet du Golfe, Komlan Agbotsè, représentant le ministre en charge de la décentralisation, en présence des têtes couronnées de la commune.

Ce dernier, dans son mot à rappeler à tous les élus locaux leur responsabilité devant leurs administrés en matière de développement, de relèvement de l’économie locale, de fourniture des biens et services sociaux de base.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici