Le District autonome du Grand Lomé part en guerre contre les branchements illicites

0
405

Le District Autonome du Grand Lomé et l’ANASAP mènent une guerre sans merci contre les branchements illicites. Les institutions en charge de l’assainissement dans le Grand Lomé sont résolument engagées à mettre fin aux branchements illicites de tuyaux aux caniveaux répertoriés lors de la dernière campagne de curage de caniveaux organisée par le District Autonome du Grand Lomé (DAGL), en collaboration avec l’Agence Nationale de Salubrité Publique (ANASAP) et le Service Régional d’Hygiène et d’Assainissement Lomé-Commune (SRHA-LC).

Après des actions de sensibilisation qui ont permis d’éduquer les ménages et les concessions sur les conséquences fâcheuses de cette mauvaise pratique, le DAGL et l’ANASAP passe à l’étape supérieure.

Un comité mixte composé de la Brigade de salubrité publique de l’ANASAP, du DAGL et de la Direction d’hygiène et d’assainissement de base a effectué ce mercredi 22 juillet 2020, une descente sur les lieux pour des constats d’usage, et la délivrance des convocations pour certains, et des mises en demeure pour d’autres.

Cette descente de terrain marque ainsi, le démarrage de la campagne de lutte contre les branchements illicites dans le Grand Lomé. Cette campagne va concerner, dans un premier temps, les quartiers de la préfecture du Golfe et ensuite, ceux de la préfecture d’Agoè-Nyivé.

Ces comportements inciviques des populations riveraines des ouvrages d’assainissement contribuent considérablement à l’obstruction des caniveaux et empêche, par ricochet, le drainage des eaux de ruissellement vers les bassins d’orage.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici