Agoé-Nyivé1: mesure du port du masque, une chimère au marché d’Assiyeye

0
1058
Market stall, central market, Lome, Togo

Le marché d’Agoè Assiyeye (commune d’Agoe-Nyivé 1) serait-il protégé par un dôme spécial anti-covid 19? C’est en tout cas ce que laisse passer la gestion des autorités locales de ce marché en matière de respect des mesures barrières. La covid-19 est une réalité juste à l’entrée du marché où le lavage des mains est relativement respecté, ainsi que le port du masque.

Une fois à l’intérieur, plus de 90% des usagers, commerçants, voire même des administrateurs du marché foulent au pied ces mesures qui doivent permettre de limiter la propagation du virus.

D’après un constat, votre journal a diligenté et effectué des simulations afin de mettre en lumière cette mauvaise gestion de la riposte dans ce marché.

 » Beaucoup ne croient toujours pas que la maladie existent. On met les masques plus par contrainte que par souci de santé. Avec la chaleur aussi cela devient insoutenable », a confié par exemple une vendeuse de légumes.

Le clou, ce dimanche lors d’une simulation, un journaliste de notre Rédaction a essayé de rentrer dans le marché sans son masque avec pour argument que juste à l’entrée devant les agents, des commerçants et usagers sont sans masques.

 » A quoi ça sert d’en mettre s’il faut l’enlever juste après être rentré dans le marché?  Obligez-les tous à en mettre », tel était l’argument principal.

Mais un refus catégorique nous a été opposé, au point même que le portail a été fermé momentanément par un agent supérieur de sécurité.

 » Sans masque vous ne rentrez pas. Après ce que vous faites à l’intérieur ne nous concerne pas. Ce sont les ordres reçus. »

Une telle aberration dans la riposte est plus que choquante.

Que fait concrètement le conseil municipal de la commune d’Agoè-Nyivé 1, avec à sa tête le maire Kovi Adanbounou, contre la covid-19?

Quelques dispositifs de lavage de mains, gels et masques pour la forme et le symbole et rallier l’opinion sur la nécessité du respect des gestes barrières est bien.

Mais cela ne suffit plus quand l’on se rend compte que sur le terrain, un grand déficit de sensibilisation se ressent.

La covid 19 a assez paralysé les économies et si le manque de prise de responsabilité des acteurs clés doit pousser à d’autres foyers, l’on ne sera pas sorti de l’auberge de sitôt.

Le marché d’Agoè Assiyeye, est l’une des plus grande sources de recettes de la commune, une raison de plus pour la municipalité de tout faire pour le respect du bon ordre et des mesures édictées par le gouvernement.

En faire une nouvelle de contaminations à la covid 19 serait gravement préjudiciable à plus d’un niveau. C’est pourtant la pente sur laquelle nous nous glissons sûrement si un changement de paradigme n’est pas opéré.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici