Golfe 5: PDC, bases du budget 2021, la 3e session ordinaire de l’année bat son plein

0
584

L’année 2020 tire à sa fin et deux éléments majeurs ont empêché la réalisation des grand nombre d’actions de développement dans la commune du Golfe 5, tel est le constat relevé ce lundi 12 octobre par le maire Kossi Aboka, à l’ouverture des travaux de la troisième session ordinaire de l’année, a constaté votre journal.

Pour lui, il s’agit d’abord du budget communal qui n’a pas été approuvé par le ministère, et enfin de la pandémie de la Covid-19 qui a non seulement émoussé les ardeurs, mais accru les coûts.

Loin d’être désarmé, le conseil devra redoubler d’ardeur et répondre aux défis et attentes. Cela doit passer par un méticuleux planning des actions qui seront contenues dans le plan de développement de la commune. Des échanges sur les termes de référence élaborés par la commission ad’hoc pour l’élaboration du Plan de Développement Communal occuperont donc une grand partie des échanges durant la session.

Les bases de l’élaboration du budget communal au titre de l’année 2021 devront aussi être à l’ordre du jour.

Une encourageante dynamique que le premier responsable communal veut imprimer en conviant ses collègues à continuer à inculquer aux citoyens la convergence des efforts pour le développement de la commune, le civisme, la citoyenneté..

« Seul le changement de mentalité peut nous faire atteindre notre objectif commun qu’est le développement. Le rêve tant attendu peine à trouver corps après un an, mais nous n’allons pas nous mettre dans la peau de défaitiste. Nous devons retrousser nos manches et travailler davantage pour hisser nos communes au sein des références mondiales. », a-t-il déclaré.

Les CDQ, les leaders d’opinion, les personnes ressources, les bonnes volontés sont donc invités à conjugués leurs efforts pour une synergie d’actions allant dans le sens du développement du Golfe 5.

Bilan des activités menées par le Bureau Exécutif et les différentes commissions permanentes au titre du 3e semestre, les actions menées dans le cadre de la riposte à la Covid 19, les questions vitales de la commune seront également au cœur de cette session qui va durer deux semaines.

Pour le chef canton de Gakli, Togbuigan Djidjolé, l’ensemble des chefs traditionnels des différents quartiers et cantons de la commune sont aptes à apporter leur pierre à cet édifice, à servir de relai des actions et décision vers les populations à la base.

Les travaux ont été ouverts en présence de l’ancien Premier ministre Komlan Mally, de honorable Raymond Kayi Lawson, du Secrétaire Général de la préfecture du Golfe, des adjoints au maire ainsi que de l’ensemble des élus locaux, des représentants des communes Golfe 2, 4 et 7, des chefs traditionnels de la commune, ainsi que des personnes ressources de poids de la commune.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici