Danyi 1 : le Comité Communal du Développement Durable mise en place à Danyi Apeyeme

0
380

La commune Danyi 1 soucieuse de son développement à procédée ce jeudi 22 octobre 2020, à la mise en place de son comité communal de développement durable avec à sa tête le Maire Kossi Wonyra

Le Togo est un pays à faible couverture forestière (6,8% de taux de couverture forestière en 2010) qui malheureusement a un taux élevé de pertes relatives de surface forestière dans le monde (5,1% entre 2000 et 2010).
Conscient de cette situation, le pays a intégré la REDD+ dans son plan national de développement pour permettre à la forêt et aux arbres hors-forêt de continuer par jouer un rôle socio-économique et écologique très important.

La loi-cadre sur l’environnement du 30 mai 2008, en son article 11, a prévue que pour la mise en œuvre de la politique nationale de l’environnement, il faut entre autres la création des organismes de consultation qui seront placés sous la tutelle du Ministère chargé de l’environnement, d’où la mise en place des commissions telles que : la CNDD (Commission Nationale du Développement Durable), celle régionale (CRDD), sur le plan préfectoral (CLDD) et vu le processus de décentralisation amorcé au Togo avec les dernières élections municipales, l’Etat a jugé bon d’étendre cette lutte au niveau communal d’où la mise en place de la Commission Communale de Développement Durable (CCDD).

La commune Danyi ne voulant pas être en marge du processus REDD+, a procédée jeudi à la mise en place de cet organe de concertation avec un bureau de trois membres chapeauté par le Maire Kossivi WONYRA de Danyi Apéyémé de la commune Danyi 1.
La Commission communale de développement durable a pour rôle de suivre l’intégration de la dimension environnementale dans les politiques et stratégies de développement, de faire des suggestions d’orientations en faveur de développement durable. Elle se chargera également de suivre la mise en œuvre de la politique nationale du développement durable au niveau local, émettre des avis sur la stratégie, programme et projet de développement susceptible d’affecter l’environnement, les ressources naturelles, l’équité sociale et l’efficacité économique. La CCDD va également assurer la vulgarisation et la mise en œuvre des agendas 21 locaux, veillé à la promotion des modes de consommation durable et à la prise de mesures pour lutter contre toute forme de gaspillage, la corruption, la maitrise des technologies propres dans l’industrie et les stratégies de lutte contre la pollution de l’air, de l’eau et des sols.

Le secrétaire général de la préfecture de Danyi, Kafessina B. BASSOWA, représentant son préfet s’est réjouis de la mise en place de cette commission qui jouera un grand rôle pour la défense et la préservation de la nature et garantir un développement durable de la commune Danyi 1.
M. BASSOWA Kafessina, a ensuite invité le maire Wonyra à inciter ces collèges à la mise en place rapide des différentes commissions. Il a par la suite invité tous les membres de la commission au respect du cahier de charge de la commission pour un développement local.

Pour le Maire Kossivi WONYRA de Danyi Apéyémé de la commune Danyi 1, lui et les membres de la commission prenons l’engagement d’œuvrer pour la préservation de la nature dans la commune Danyi 1.
‘’Cette commission vient appuyer les décisions déjà prises au niveau du conseil communal pour la préservation de la nature. Le constat est clair qu’aujourd’hui à Danyi, la coupe anarchique des bois est devenue une pratique courante. Ce qui a obligé la commune Danyi 1 à prendre ces responsabilités.’’ a déclaré M. Wonyra Kossivi avant d’ajouter que ‘’des taxes d’abattage des arbres seront appliquées dans les jours à venir et tout abattage illégal et illicite sera sanctionner avec la collaboration de la Direction préfectorale de l’environnement.’’

Le Togo à l’instar de plusieurs autres nations de la planète, s’est engagé dans le processus de réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+) pour contribuer à l’effort mondial de lutte contre le réchauffement climatique. Au-delà d’être un important moyen de réduire les émissions des gaz à effet de serre, la REDD+ a été aussi reconnue dans une large mesure, comme une opportunité pour bénéficier des divers services écologiques, économiques et sociaux offerts par la forêt.

Etienne AGOGNRAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici