Covid-19: pas de réveillons dans les communes des préfectures du Golfe et Agoè-Nyivé (les raisons)

0
972

Le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires, avec à ses côtés son homologue de la Culture et du Tourisme, a reçu ce lundi les maires de la préfecture du Golfe et du  Grand Lomé, la Conférence épiscopale ainsi que les représentants des autres religions. Payadowa Boukpessi et Pierre Lamadokou leur ont annoncé que les fêtes de fin d’année se dérouleront sous couvre-feu dans le Grand Lomé pour éviter la propagation du virus au lendemain de la célébration, informe le confrère FocusInfos.

A en croire le média, les ministres Payadowa Boukpessi et Pierre Lamadokou ont réuni ce lundi au ministère de l’Administration territoriale les maires de la préfecture du Golfe  ainsi que les représentants des différents cultes et confessions religieuses dans notre pays. Objet de la rencontre : échanger sur comment organiser  les fêtes de fin d’année dans le contexte de la crise sanitaire et éviter la propagation de la COVID-19.

Après les échanges, les deux officiels, assistés du Colonel Mohaman Djibril coordonnateur national de la gestion de la lutte contre la COVID-19,  ont annoncé l’instauration d’un couvre-feu dans le Grand Lomé pour la période du 18 décembre au 03 janvier, sur recommandation du Comité scientifique.

Il courra de 22h à 05h ou de 23h à 06h ; la période définitivement retenue devant être officiellement annoncée par un communiqué ultérieur. Les messes et cultes se dérouleront quant à eux  soit de 18h à 21h ou de 19h à 22h les 24 et 31 décembre. Pour ces deux jours, un réaménagement du couvre-feu devrait être effectué afin de laisser de la marge aux fidèles ayant participé aux messes ou aux cultes de rentrer chez eux.

La même source renseigne que les 50.000 bars installés sur le territoire national dont 30.000 à Lomé resteront fermés entre 18h et 06h. La quinzaine commerciale qui se déroule habituellement au centre-ville à l’occasion des fêtes de fin d’année est annulée.

Bonne nouvelle pour l’intérieur du pays : il ne sera pas concerné par le couvre-feu. Mais celui-ci peut être décidé au cas par cas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici