Première Session ordinaire de la Commune de Golfe 6: le Maire Dagbovie innove

0
197

« Assister et écouter les populations », telles sont les préoccupations majeures au cœur de la première session ordinaire de l’année 2021 de la commune du Golfe 6. Cette session ouverte mardi 09 mars 2021, permettra d’examiner les questions fondamentales de la municipalité.

C’est en présence de M. Amouzou, représentant du préfet du Golfe que le maire de la commune du Golfe 6 Jean-Baptiste Koffi Dagbovie a au cours de son mot d’ouverture, invité les conseillers municipaux à plus d’ardeur et de sérénité, au respect du règlement intérieur dans le déroulement des travaux de cette session ordinaire qui dit-il, est la première de l’année 2021.

Cette session donnera par ailleurs, l’occasion aux différentes commissions créées par le Conseil municipal, de présenter leur rapport d’activités des trois derniers mois ainsi qu’à la projection des activités devant meubler les trois prochains mois de cette année.

La session prévue pour durer 15 jours, sera une aubaine pour les 19 conseillers municipaux de prendre langue avec les populations de leur ressort territorial afin de les écouter et d’identifier les éventuels problèmes qui minent cette commune.
« Cette session à voir l’ordre du jour, va durer au moins 15 jours parce que les sujets sont importants. La session se déroule au moment où nous sommes en pleine rédaction du programme de développement de la commune de Baguida. Donc c’est une session qui va plus se dérouler sur le terrain que dans les locaux de la mairie », a fait savoir Jean-Baptiste Koffi Dagbovie, le maire de la commune du Golfe 6.

Parlant des grands axes de la rencontre, le maire a rappelé que la question de l’état civil sera traitée ainsi que le problème des réserves administratives, l’assistance des populations à travers l’écoute afin de les associer aux question du développement de la commune.

Le représentant du préfet du Golfe a pour sa part, appelé la commune à plus de vigilance sur la question des taxe car, dit-il, « les taxes permettent aux communes de vivre ».
Pour rappel, les femmes occupent une place de choix dans le dispositif administratif de la commune du Golfe 6.
Théophile K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici