Golfe 6 : plus de 3 milliards de FCFA pour le développement de la commune

0
26

Plus de 3 milliards de F CFA sont nécessaires au développement de la commune Golfe 6 qui a validé son plan de développement ce vendredi 27 août, constaté votre journal.

C’était au cours d’un atelier présidé par le Directeur de la planification du ministère de la décentralisation, Anite Arouhama, représentant le ministre, en présence du maire de cette municipalité, Kossi Dagbovi, des membres du corps diplomatique, du DAGL, de la préfecture du Golfe, des maires des communes voisines et sœurs, des têtes couronnées de la commune, des élus locaux et autres invités de marque.

Cet atelier a été l’occasion au représentant du ministère de tutelle de rappeler à tous les acteurs, les différentes missions dévolues par l’Etat aux collectivités locales, lesquelles ne peuvent être exécutées sans un plan précis. Pour lui, ce plan constitue un outil d’orientation des acteurs, de travail pratique dans la planification du développement a l’échelle du territoire communal. Il a pour finir salué toutes les synergies qui ont concouru à la conception de ce plan.

Pour le premier responsable de la commune Golfe 6, ce processus relève de la nécessité d’avoir un outil pour transformer des dynamiques et des façons de faire pour accroître les capacités des acteurs locaux et améliorer les conditions de vie des populations, créer de la richesse et offrir un meilleur cadre de vie aux populations de la commune.

« Planifier l’avenir est l’une des missions de toute autorité politique, le Rôle de la planification est de trouver le meilleur chemin pour aller au développement », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs retracé les grandes lignes de la vision de la commune Golfe 6, en l’occurrence celle d’être  » une commune à gouvernance transparente et performante, une économie locale compétitive et diversifiée, un développement harmonieux, inclusif et durable ».

Le Représentant de l’Union Européenne à l’atelier, Dr Piero Valabrega, n’a pas manqué, pour sa part, de relever la forte implication et la grande importance que l’institution accorde au processus de développement au Togo, ce qui est marqué par de divers accompagnements techniques et financiers.

Nécessitant pour sa mise en œuvre, un montant global de 3 403 500 000 FCFA, le PDC de la commune de Baguida comprend trois (03) axes majeurs et porte sur cinq (05) ans.

Le premier emporte l’amélioration de la gouvernance administrative, financière et socio-politique, le second, la promotion d’une économie locale diversifiée, durable, compétitive et créative d’emplois décents et le dernier axe, l’amélioration du cadre de vie et l’accès aux services sociaux de base.

Le social avec 39%, occupé une place de choix dans le PDC validé de la commune Golfe 6. S’en suivent l’économie locale avec ses 38%, l’emploi 12%, l’environnement qui aura 5% et les autres domaines constitués de 6%.

Pour arriver, le conseil municipal de Baguida compte sur ses ressources propres qui sont de l’ordre de 1 487 248 559 FCFA, les apports de la société civile à hauteur de 340 200 000 FCFA et ceux des donateurs, partenaires attendus à hauteur de 1 576 051 441 FCFA. Les partenariats avec l’extérieur et l’intercommunalité auront dont un grand rôle à jouer dans la mise en œuvre du PDC

Des mécanismes sont également mis en place afin de s’assurer d’une bonne mise en œuvre du PDC. Il s’agira pour l’essentiel d’un suivi-évaluation devant permettre de contrôler à court terme les effets produits par les trois (03) axes stratégiques du PDC, de relever le dynamisme des différents acteurs dans différents domaines d’actions et d’analyser l’appréciation que font les populations de ces diverses actions.

La conception de ce PDC date de deux (02) ans. Elle est basée sur un diagnostic participatif et diagnostic de territoire ont permis de définir la vision et les stratégies de planification d’un développement harmonieux de Baguida.

 

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici