Agoè-Nyivé 5: cette note de service polémique !

0
468

La première autorité de la commune d’Agoè-Nyivé 5 serait-elle en train de se mettre à dos son personnel administratif?

C’est en tout cas ce qui se dessine avec une note de service signée de Mme Gbodzo Afiwa Enyonam le 03 mars de cette année.

D’après cette note qui fait polémique, il est formellement porté une interdiction au personnel de faire recours au téléphone portable durant les heures de services.

« Madame le maire porte à la connaissance de l’ensemble des agents de la commune d’Agoè-Nyivé 5 que l’usage du téléphone portable dans les bureaux aux heures du travail constitue une entrave au bon fonctionnement des activités administratives.
A cet effet, il est formellement interdit pendant les heures de service l’utilisation du téléphone portable (whatsApp) dans tous les services de la mairie de Sanguera et dans les états civils secondaires », peut-on lire sur la note qui va plus loin en précisant la sanction encourue par d’éventuels contrevenants.

« Tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi avec confiscation de son téléphone portable pour une durée de 48 heures ».

Cette note relève-t-elle de la sagesse ou constitue-t-elle un pur diktat?

Peut-on réduire l’utilisation du téléphone portable uniquement au réseau social whatsApp? Qu’adviendra-t-il des téléphones portables qui ne disposent pas de cette application?
Ce réseau social incriminé influence-t-il si négativement le quotidien de l’homme ?

Avec whatsApp, il est plus facile de nos jours de s’informer, d’éduquer, de faire des affaires au delà du divertissement.

Au delà, avec le téléphone portable, l’on peut aisément et rapidement procéder aux recherches, ce qui contribue à optimiser son rendement au service. Pourquoi en interdire son usage alors? Quid des cas d’urgence où des vies seraient en danger ?

Pour ne pas aller plus loin, si whatsApp est mis sur le banc des accusés par madame le maire, que fera-t-on des réseaux sociaux comme Tiktok, Likee, Snapchat,… ?

Une chose est certaine, la pilule ne passe pas dans les services de la commune de Sanguera où la première responsable est vivement interpelée.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici