Golfe1: « payer les taxes n’est pas une faveur, plutôt une obligation », selon Espoir Koudjodji

0
61

Espoir Koudjodji, troisième adjoint au Maire de la Commune Golfe1 tient au développement et à l’assainissement de sa commune. Dans une émission mercredi 29 mars 2022, sur Nana FM, le collaborateur du Maire Gomado Koamy Gbloèkpo est revenu sur ses initiatives et celles de l’exécutif pour le développement de la commune, sur le phénomène d’occupation anarchique des voies publiques dans Golfe 1 et sur l’importance du payement des taxes dans les communes.
Selon M. Koudjodji, tout est mis en œuvre pour un développement inclusif dans la commune Golfe 1.
« Nous sommes des élus et nous avons la responsabilité d’accompagner nos populations par différents projets de développement. Et à Golfe 1, il y a ce que la mairie fait et ce que je fais personnellement en tant qu’élu local », a-t-il indiqué.
Ainsi, à chaque rentrée scolaire, des élèves et des établissements scolaires de la commune sont assistés en fournitures scolaires et didactiques.
« A part cette initiative, il y a le projet Golfe 1 Talent que nous pilotons pour faire émerger les talents dans la commune. Je suis aussi le parrain du concours de sciences initié par les enseignants. Et c’est toujours, une satisfaction quand nous sollicitons l’accompagnement du maire Joseph Gomado », a-t-il M. Koudjodji.

La gestion des communes, un autre défi
Sur l’incident du marché d’Adidogomé Assiyéyé par rapport à la collecte des taxes, l’adjoint au maire a déploré ce qui s’est passé et appelle les populations au civisme et les mairies à renforcer la sensibilisation des agents collecteurs.
« Nous devons faire la sensibilisation de nos agents. Les commerçantes doivent comprendre que payer les taxes n’est pas une faveur, mais une obligation. Il faudra le leurs expliquer, parce que les taxes collectées aident à entretenir l’espace occupé », a-t-il rappelé.
Bien que le secteur informel soit déterminant pour l’économie togolaise, l’adjoint au maire croit qu’un travail de sensibilisation doit être fait sur l’encombrement des voies publiques pour éradiquer le phénomène dans la commune.
« L’encombrement des voies est une véritable préoccupation parce que l’informel occupe une place importante dans nos pays. Mais ça doit être réglementé. Dans Golfe 1, nous pensons dans les semaines à venir, à une grande campagne de sensibilisation sur la question », a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici