Golfe 2: le CeFAD offre 50 actes de naissance aux élèves des EPP

0
306

Le Centre des Femmes d’Appui à la Décentralisation (CeFAD) a offert gracieusement des jugements supplétifs à 50 élèves filles des écoles primaires publiques de la commune Golfe 2, ce vendredi 29 avril, a constaté votre journal.

Ceci à l’occasion d’une audience présidée par le juge Serge Nanouli à la mairie de la commune de Be-Hederanawoe.

Ce projet s’inscrit dans un vaste programme dénommé Éducation pour toutes les filles initié par le CeFAD et qui vise en urgence à doter 130 jeunes filles de ces précieux actes, afin de leur permettre de passer aisément le CEPD.

Pour Emmanuella Eyram Bouaben, présidente du CeFAD et conseillère à la commune du Golfe 2, cette première phase du projet veut donner une identité aux filles vulnérables à travers l’établissement de leurs actes de naissance. Elle découle d’un constat fait dans ces écoles que bon nombre des élèves ne disposent pas de cet acte, ce qui serait une entrave à leur participation à l’examen du CEPD, qui leur ouvre la porte du secondaire.

 » L’activité d’aujourd’hui est un passage obligé pour l’établissement de cet important papier qui permettra à ces filles de continuer non seulement leurs études, mais aussi d’acquérir les autres pièces dans leur cuscus scolaire et tout au long de leur vie. Il va s’en dire que la barque de la décentralisation est en marche dans la conscientisation du genre féminin, ce qui serait sans doute des atouts immenses pour un développement harmonieux ouvert à la base, sans exclusion », a-t-elle confié.

Le maire de la municipalité, Dr James Sename Amaglo n’a pas caché sa gratitude envers tous les acteurs qui ont concouru à la concrétisation de ce projet. Pour lui, « faire jouir à ces filles ces certificats est plus que nécessaire ». Aussi, a-t-il remercié les chefs d’établissement qui ne tarissent par d’efforts et se substituant parfois aux parents negligents. Il a aussi remercie le juge qui a accepté accompagner le CeFAD dans cette audience foraine et appelé les parents d’élèves à leur responsabilité.

A en croire le Pasteur Edoh Komi, premier adjoint au maire de la commune du Golfe 2, il s’agit d’une heureuse occasion qui permet de faire sortir ces élèves de cette situation
Cela va leur porter un encrage dans leur évolution personnel et scolaire.

« L’acte de naissance est la première pièce d’identité et d’existence d’un citoyen », a-t-il déclaré quand de son côté, le juge Serge Nanouli, Président de la 4eme chambre du tribunal de Lomé appelle à la sensibilisation des parents sur la gratuité de l’acte de naissance.

D’une valeur globale de près de 2 millions de FCFA, le projet vise à doter 130 jeunes filles ciblées de la commune, de ces jugements supplétifs.

Le CeFAD est un regroupement des femmes Conseillères municipales, entrepreneurs et fonctionnaires du Togo qui a pour ambition de promouvoir la participation des femmes à la vie publique.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici