Climat et énergie : 6ième séquence collective de la COMSSA

0
122

La sixième séquence collective de la Convention des Maires sur le climat et l’énergie en Afrique Subsaharienne (COMSSA) s’est tenue à Lomé du 20 au 23 septembre.

Ouverte par le ministre délégué, chargé du développement des territoires Essomanam Edjeba en présence du ministre du ministre du développement à la base Myriam Dossou, de la représentante pays de l’Agence Française de Développement (AFD), Zolika Bouabdallah, du Préfet du Golfe, Kossi Atabuh et de la Présidente de la Faîtière des Communes du Togo (FCT), Yawa Kouigan, cette séquence a réuni les 73 municipalités togolaises adhérentes à la Convention, les bailleurs de fonds et partenaires techniques.

Initiée par Expertise France, elle a permis aux communes d’acquérir des compétences et d’être mieux outillées, d’échanger leurs expériences et bonnes pratiques en matière de climat et des énergies renouvelable.

In fine, il s’agit de les amener à se constituer un réseau de villes engagées pour la cause.

Pour la Présidente de la FCT, la question de la compétence des communes en matière de climat, d’énergie et généralement de protection et de préservation de l’environnement est parfaitement alignée avec les objectifs de la décentralisation et aussi avec le pendant local de la vision d’un Togo en paix, une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable qui irrigue la feuille de route du gouvernement.

Il en résulte donc pour les communes, un intérêt certain, voire une obligation de prendre à bras le corps la thématique du climat pour être des parties prenantes avisées, éclairées et efficientes de l’action climatique qui est l’une des plus urgentes de l’heure.

« Les pouvoirs locaux ont ainsi un rôle important à jouer en intégrant la question environnementale dans la planification locale du développement, en mettant en œuvre des plans d’action pour le climat, en priorisant les efforts visant à accroître la résilience des populations et leur capacité d’adaptation aux changements rencontrés, en soutenant les initiatives de développement sobre en carbone et en garantissant l’accès à une énergie abordable, fiable et durable pour fournir des services urbains durables à leurs citoyens. », a-t-elle déclaré.

Cette séquence collective intervient donc à point nommé pour sensibiliser les maires aux enjeux de l’accès à la finance climat pour les communes togolaises, pour préparer les représentants des communes à présenter les projets travaillés pendant les 2 premiers jours de formation, mais aussi pour présenter ces projets aux bailleurs et institutions nationales et amorcer les échanges entre les différents partenaires.

A travers Expertise France, l’initiative est soutenue par l’AFD qui s’est donnée pour objectif d’accompagner les villes à débloquer l’accès des opportunités et financements accessibles aux collectivités africaines et ainsi à traduire leurs plans de développements en actions concrètes.

Pour sa part, le Président du Forum régional des maires, Winny Dogbatsè, maire de Kloto 1 s’est réjoui de la tenue de cette sixième séquence ainsi que du financement de deux projets de développement dans sa municipalité grâce à la COMSSA, et encouragé le reste des municipalités à y adhérer.

Cette séquence collective a servi par ailleurs de cadre pour faire un retour sur les acquis de l’ensemble des séquences pour permettre de conclure la démarche d’accompagnement national.

La convention des maires pour le climat et l’énergie en Afrique subsaharienne veut promouvoir des interactions dans une approche multi-partenariale destinée à renforcer les capacités d’action des collectivités sur les questions d’énergies renouvelables et du changement climatique.

 

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici