Zio 1: berceau du SYNAAREMOUT

0
403

La commune du Zio 1 (Tsevie) a été ce mercredi 8 mars le berceau du lancement des activités du Syndicat National des Acheteurs et Revendeurs des Métaux et Objets Usés du Togo (SYNAAREMOUT).

C’était au cours d’une assemblée générale constitutive et élective qui s’est tenue en présence des autorités locales tels Kodjo Sodjavi, représentant du maire, le directeur régional du travail, M. DJOBO Rabihou, le celui du commerce, ainsi que des autorités militaires.

Communément appelés « Gakpogblegble » en patois, ce secteur est en proie à plusieurs problèmes depuis plusieurs années. Il en va du travail des mineurs aux recels des biens indus et publics, des problèmes liés à la sécurité et a la santé même des agents.

Résolue à structurer le secteur et mieux organiser ses acteurs majeurs pour leur mieux-être, la Confédération Générale des Cadres du Togo (CGCT) a pris sur elle de mener des actions de sensibilisation, de formation et d’organisation qui a abouti à la formation du nouveau syndicat, ce dont se réjouit M. Mensah Quaye Ekoué, représentant le secrétaire générale de la centrale syndicale.

« Il était question pour nous à la CGCT d’œuvrer à une meilleure structuration de ce secteur car notre mission première est le bien être de tous les travailleurs. Ceci passe par le dialogue, ce dont nous les exhortons pour le règlement de toute situation dans la vie syndicale. », a-t-il dit.

L’assemblée générale constitutive et élective de Tsevie a réuni près d’une centaine de délégués venus de toutes les contrées du Togo.

Elle balise la voie à une meilleure organisation et structuration de ce secteur sensible au développement du Togo, car touchant tant l’économie, l’assainissement, la sécurité, l’emploi, la santé et l’environnement.

En effet, le nouveau syndicat entend défendre les intérêts matériels, moraux et professionnels de ses membres, les former, informer et éduquer sur leurs droits et devoirs. Il veut participer à la vie syndicale nationale, favoriser et développer l’esprit de solidarité entre ses membres et enfin œuvrer en général au bien être économique et au développement des activités de ces derniers. In fine, le SYNAAREMOUT veut moderniser et transformer la corporation des collecteurs et vendeurs des métaux usés du pays.

Les travaux ont été sanctionnés par l’adoption des statuts et règlement intérieur du syndicat, de la formation de ces trois organes que sont l’assemblée générale, le bureau exécutif et le commissariat aux comptes.

A l’issue de ces travaux, l’assemblée générale a porté à la tête du bureau exécutif M. Malko Alex comme Secrétaire général pour les quatre (4) prochaines années. Il présidera un bureau exécutif de quatorze (14) membres dont une femme.

Très heureux sur le choix porté sur lui, le tout premier secrétaire général du SYNAAREMOUT entend prioritairement traiter  » la question des recels, le travail des mineurs dans le secteur, les garanties sécuritaire et sanitaire dans l’exercice de la profession, les droits sociaux des syndiqués et employés, la libre fixation des prix sur la marché et la mauvaise concurrence des firmes étrangères. »

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici