Incendie de marché/Agoe-Nyivé1: « nous vous l’avons dit » dixit Wiyaou Tchindé

0
247

L’incendie qui a ravagé le marché d’Agoè-Assiyéyé dans la nuit du 21 décembre dernier, à l’orée des fêtes de fin d’année a été causé par un court circuit dans l’épicentre du centre commercial. Voilà ce que relève le rapport de l’enquête rendu public la semaine dernière par le procureur de la République, M. Talaka Mawama.

En effet, une équipe d’enquêteurs du service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) et de la cellule d’identification criminelle (CIC), a effectué un transport sur les lieux aux fins de constatations requises, le 23 décembre passé.

Comme un devin, Wiyaou Tchindé dans une précédente sortie avait alerté sur cet état de fait. Il avançait des idées novateurs tendant à minimiser ces risques d’incendies dans les marchés tout en prévenant que loin des à priori, l’incendie de ce marché pourrait ne pas être d’origine criminelle.

« Il urge que certaines mesures urgentes soient prises par les autorités afin de préserver cela. Prioritairement, notre association prise l’équipement de tous les marchés du Togo en kits de sécurité, la formation et le renforcement des capacités des agents de marchés sur ces questions, la mise en place des détecteurs de fumées,… » avait-il avancé tout en nous assurant qu’il suffit d’un petit court circuit provoqué par un de ces outils électriques chinois bon marché pour tout déclencher.

Pour le président de l’ATOE, » si les moyens manquent, on peut trouver en une formule avec les commerçants sur le long terme afin d’assurer la mise en œuvre de ces solutions ».

Regroupant en son sein des centaines d’opérateurs économiques, l’ATOE aujourd’hui veut jouer un rôle primordial dans la résolution de cette « crise d’incendie des marchés togolais ».

Dans les jours à venir, l’ATOE va effectuer une visite au marché afin de consoler les commerçants sur le site improvisé et de constater de visu l’ampleur du drame et de réconforter les commerçants du marché, surtout ses membres victimes. Nous y reviendrons.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici