Kloto 3/Gestion de la COVID à Kuma-Bala : Le satisfecit du Comité de riposte local

0
531

Depuis le 16 mai 2020, date à laquelle le premier cas avéré à la COVID-19 a été officialisé à Kuma-Bala, les natifs de ce village aux multiples atouts de la commune de Kloto 3 n’ont point baissé la garde. Une mobilisation grandeur nature dont se félicite, à l’heure du bilan à mi-parcours, le Comité adhoc de riposte local, spécialement mis en place à cet effet par les ressortissants.

En effet, en réponse à l’urgent appel à la solidarité lancé par le Comité Fédéral AGUDZE (CFA-BALA) avec l’appui de l’Amicale des ressortissants de Bala à Lomé (ARB-L), s’est déclenchée une chaîne de compassion qui n’a laissé nul indifférent. Fils et filles de Bala, de tous les âges, ici et dans la diaspora, tous, comme un seul homme, se sont levés pour voler, de diverses manières, au secours du village qui les a vus naître, grandir et évoluer.

Avec en toile de fond, une vaste campagne de mobilisation de fonds, sans précédent, ayant permis au Comité adhoc de riposte local de récolter, à ce jour, plus d’un million deux cents (1.200.000) CFA. Et ce, nonobstant autres dons en nature allant des bavettes, aussi bien chirurgicales qu’artisanales, qu’aux détergents liquides, bidons et fil à nylon globalement évalués à 220.000 FCFA.

Le cœur à l’œuvre, et le pieds à l’étrier, ce comité n’a pas fait dans la dentelle. Avec engagement, dextérité, perspicacité et sagacité, ce comité de mission, porté par un élan citoyen, a mené plusieurs actions sur le terrain.

Aux rangs de ces actions, outre les missions d’inspection et de sensibilisation à Bala au respect des mesures barrières, figurent la visite au site de traitement des cas avérés à Lavié pour le suivi du cas confirmé à Bala, l’assistance et l’accompagnement psychosociales, parallèles à ceux de l’Etat, des cas contacts et leurs familles mis en quarentaine, durant plus d’une semaine, à l’Hôtel Campement à Kuma Konda, la distribution de quelques 1200 bavettes et la dotation de 7 dispositifs de lave-mains aux quartiers et écoles, puis celle des dispositifs de lave-mains artisanaux à tous les ménages du village, soient 162 environ.

Un exercice à la fois éprouvant et édifiant dont se félicite M. AGBETI Constant, natif et cadre de Bala qui assure le rôle de porte-parole du Comité de riposte local auprès de celui préfectoral.

«En ma qualité de porte-parole du Comité adhoc, je félicite tous les ressortissants de Bala pour leur impressionnante mobilisation qui est allée au-delà même de nos attentes. Ce n’était pas évident, au départ, je l’avoue. Mais au fil des jours, nous avons montré de quoi nous sommes capables», a indiqué, tout ému, ce dernier, par ailleurs, le Maire-Adjoint de la Commune Kloto 3.

«Les lauriers vont également à la population de Bala qui, malgré quelques couacs, sont restées globalement disciplinées et attentives aux consignes des autorités sanitaires. Cela nous honore à plus d’un titre», a poursuivi celui qui est également membre du Comité de Développement de Kloto (CODEK).

Dans l’espoir qu’un second round du COVID ne surgisse, M. AGBETI Constant a, pour conclure, exhorté ses frères et sœurs, fils et filles de Bala, au regard de l’engouement nourri exprimé dans le cadre de la résolution de cette crise sanitaire à garder la flamme de la mobilisation toujours active. Et ce, pour d’autres actions de développement auxquelles les appelle de tous ses vœux, Kuma-Bala, leur patrimoine commun.

D’ores et déjà, des démarches sont en vue, en collaboration avec l’ARB-L, au travers de sa Commission -Eau, en vue de réfléchir, dans une approche diagnostique, à rendre l’eau disponible au village pour une parfaite résolution de l’équation COVID- Eau.

                                                                  Magloire Têko KINVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici