Danyi1 : le village de Danyi Dzogbégan contre la défécation à l’air libre

0
222

Le Togo est depuis 2012 dans un dynamisme de lutte contre la défécation à l’air libre. Le projet est piloté dans la préfecture de Danyi par l’ONG La Colombe dans cinquante trois (53) villages dont celui de Dzogbégan. Ce village d’environ 1.500 habitants a pris l’engagement de mettre fin à la défécation à l’air libre.

Le Togo compte aujourd’hui environ 7,7 million d’habitants vivant dans les cinq régions économiques du pays. La croissance démographique est relativement élevée à 2,63 % par an avec un taux d’urbanisation de 3,83 % par an. La capitale Lomé et ses environs comptent 24 % de la population totale, tandis que les habitants du milieu rural en représentent 60 %. Selon le rapport 2014 du Programme commun OMS/UNICEF de suivi de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement, en 2012, 11 % de la population du pays disposait d’installations d’assainissement au moins élémentaires et 53 % pratiquait la défécation à l’air libre (DAL). En milieu rural, seulement 2 % disposait d’installations élémentaires et 74 % pratiquait la défécation à l’air libre. Globalement, la situation s’améliore progressivement et le rapport 2017 du JMP portant sur les donnés de 2015 indique un taux d’accès aux installations au moins élémentaires de 14 % et une légère baisse de la pratique de la défécation à l’air libre à 51 % au niveau national. En milieu rural, le taux d’accès aux installations améliorées est passé à 5 %, mais la proportion de la population pratiquant la défécation à l’air libre reste très élevée à 75 %. Face à cette situation le Gouvernement du Togo s’est fixé comme objectif l’élimination de la défécation à l’air libre avant la fin 2025. Cette ambition a donné naissance à la campagne nationale TOGO SANDAL (SANs Défécation à l’Air Libre) sous l’égide du Ministère en charge de la Santé.

L’objectif du programme tel que conçu en 2012 est d’augmenter l’utilisation de latrines et d’éliminer la pratique de la défécation à l’air libre par les populations rurales des régions des Savanes, de la Kara et de 5 districts de la région des Plateaux, et d’améliorer les pratiques d’hygiène.

Dans la préfecture de Danyi, l’ONG LA COLOMBE est l’organe chargé d’exécuter cette approche dans cinquante trois (53) villages déclenchés. Depuis 2019, plusieurs localités ont adhéré au processus et ont construit des latrines améliorées ceci enfin d’éradiquer la défécation à l’air libre. Parmi ces 53 villages déclenchés se trouve celui de Danyi Dzogbégan.

Dzogbégan, environ 3 kilomètres du chef lieu de la commune Danyi 1 compte environ 3097 habitants pour 300 conceptions. Soucieux du bien être de sa population, le Chef Togbui Déti Atado V et les dignitaires du village de Dzogbégan ont pris l’engagement de rendre ledit village FDAL dans peu de temps.

Une délégation de l’Unité de Gestion du Projet (UGP/GSF) du ministère de la santé était dans le village lundi  02 novembre pour un suivi percutant des ouvrages sanitaires. Les populations de Dzogbégan, ont opté pour des latrines durables construites par des matériaux locaux.

‘’Le projet ATPC est une bonne chose et nous nous adhérons au processus pour mettre fin à la défécation à l’air libre d’autant plus que la population de Danyi Dzogbégan s’approvisionne en eau de rivière. Une fois si nous continuons de déféquer dans les champs de café, au bord des rivières qui nous alimentent en eau ou sur les dépotoirs, nous nous attirons la maladie. Donc je ferai de mon mieux pour que les ménages ou conceptions qui n’ont pas encore leurs latrines de le faire dans un délai très court’’ a déclaré   Togbui Déti Atado  V

En dehors du canton de Yikpa, localité frontalière du Ghana au sud-ouest de la préfecture de Danyi FDAL, plusieurs villages de la préfecture ont également mis fin à la défécation à l’air libre.

Il faut signaler que l’approche ATPC est le seul moyen d’atteindre des résultats à grande échelle en matière de lutte contre la défécation à l’air libre, que ça soit au niveau des régions du programme ou au niveau du pays.

 

Etienne AGOGNRAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici