Golfe 7: bientôt une brigade de salubrité par Hilary Amouzougan grâces aux Joutes Verbales Francophones

0
398

Combattre les dépotoirs anarchiques dans la commune du Golfe 7, à travers la mise en place d’une brigade de salubrité, voilà l’innovant projet de Mlle Hillary Amouzougan qui s’est vue attribuer le premier prix aux sixièmes joutes verbales francophones. Le sacre a eu lieu ce samedi 17 avril à l’Institut Français de Lomé, situé dans la commune du Golfe 4, à l’occasion de la grande finale qui a mis aux prises douze (12) jeunes défendant les couleurs de douze (12) communes togolaises, a constaté votre journal.

Initiées par l’association JUNNA depuis six ans, les joutes verbales francophones créent un cadre d’échanges et de débats sur les enjeux et défis liés à la résolution des problématiques actuelles.

Cette année, elles mettent à contribution les jeunes sur leur contribution au développement de leurs différentes communes, à l’heure où la décentralisation bat son plein. C’est d’ailleurs à ce titre que la soirée a été auréolée de la présence des autorités communales tels les maires des Golfes 4 et 5, respectivement Jean Pierre Fabre et Kossi Aboka, des élus locaux et autres acteurs majeurs.

Pour l’ancien Premier ministre, Me Joseph Kikou Koffigoh, président du jury des JVF, l’art oratoire est une force de conviction.
« Durant ces joutes, ces jeunes ont allié le contenu de leurs projets à une manière de les présenter. Celle qui a gagné rempli toutes les conditions pour que le jury la déclaré gagnante. »

L’heureuse gagnante, étudiante en master 1, comptabilité et audit à l’ESAM, gagne un financement de ce projet pour la commune du Golfe 7. Elle n’a pas manqué de relever les différentes étapes qui ont concouru à la conception de ce projet.

« Des discussions ont été menées avec des agents de la mairie et de la voirie pour mette en place un projet de salubrité dans cette commune. », a-t-il confié.

La brigade de salubrité permettra d’associer les citoyens venus de divers horizons cibles notamment les lieux de cultes, les établissements scolaires et dont la mission sera d’assurer la protection de la commune.

« Des bénévoles seront recrutés suivant ces lieux, et seront formés sur la question avant d’être déployer dans la commune suivant un calendrier d’action », a-t-elle ajouté.

Yao Frédéric TSATSU, délégué général des JVF et promoteur de l’événement justifie le choix des thématiques liées aux communes cette édition.

 » Pour des communes durables, il faut de l’impact. Le développement local et une thématique qui doit concerner tout le monde, et particulièrement les jeunes. »

Cette vision est également partagée par le Chargé des affaires de l’ambassade de France au Togo, présent à la grande finale pour qui la promotion de la démocratie locale par la décentralisation est un engagement historique pris par les Etats membres de la francophonie.

« Ceci fait partie des priorités du dialogue entre le Togo et la France , un des sujets de discussions d’ailleurs de la récente visite de SEM Faure Gnassingbé en France ».

M. Agossou Bonfoh, Représentant de l’OIF pour l’Afrique de l’Ouest a pour sa part salué cette soirée qui célèbre l’éloquence mais aussi l’engagement des jeunes au service des collectivités.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici