Décentralisation: place à la vulgarisation des guides de participation citoyenne des populations!

0
17

Le Préfet du Golfe, Kossi Dzinyefa Atabuh a donné le ton des ateliers régionaux de vulgarisation des Guides de la participation citoyenne au développement local en présence de l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Togo, Matthias Veltin, directeur de la décentralisation, Pali Essossinam, la présidente de la FCT, Kouigan Yawa et les maires ou élus locaux du Grand Lomé, a constaté votre journal.

A travers cette série de quatorze (14) ateliers, la Faîtière des Communes du Togo et le ministère des droits de l’homme, de la formation civique, chargé des relations avec les institutions de la République, appuyés par le Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL est cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (le BMZ) et par l’Union européenne), veulent faciliter l’appropriation du contenu des guides par les différentes parties prenantes du développement communal et leur permettre de mieux s’impliquer selon leurs prérogatives dans les processus de développement local.

Participeront notamment à cette vaste campagne nationale d’information et de communication à propos du contenu des Guides, des représentants des ministères chargés de la décentralisation et du développement des territoires, des droits de l’homme et de la formation civique, la présidente et des représentants de la Faîtière des Communes du Togo (FCT), les Préfets et les Maires issus des communes des cinq régions du pays et du District Autonome du Grand Lomé, des représentants des organisations de la société civile actifs dans les cinq régions et des représentants des Partenaires techniques et financiers (Coopération allemande).

Les documents de ces guides seront, à l’issue de cette tournée, mis à disposition des acteurs des 117 Communes pour une meilleure appropriation.

Elle s’inscrit dans le cadre d’une tournée nationale de la FCT qui vise à imprégner plus de 300 acteurs nationaux, régionaux et communaux en charge du développement local sur ces guides.

Pour l’Ambassadeur de la RFA au Togo, que les citoyens participent activement à la vie communale relève d’une importance capitale et cela ne doit pas se limiter à leurs contributions, mais aussi leur conférer des pouvoirs de contrôles.

Il a émis le vœu pieux de l’établissement des bureaux du citoyen dans toutes les communes de Togo et relevé loué les les travaux qui ont conduit à l’élaboration de ces guides qui regorgent des expériences et besoins pilotes identifiés en matière de décentralisation, le rôle et les responsabilités de tous les acteurs, pour répondre au besoin des informations et de l’éducation de tous.

 » Ces guides sont des outils didactiques tant pour les élus que les citoyens. Leur appropriation guideront sans doute les acteurs communaux dans la planification et la gestion des différents programmes de développement de leurs différentes communes. », a-t-il confié.

La traduction de ces guides dans les dialectes respectives des communes pour une meilleure imprégnation et vulgarisation, le rôle central des médias à travers des émissions et productions thématiques sur ces guides, et surtout la dialectique contribution des citoyens à l’action publique- engagement et saine gestion de l’autorité communale-contrôle en toute transparence de cette action, des gages du développement des communautés et de la réussite de la décentralisation, seront les premières incidences de l’appropriation de ces guides, reconnait bien Yawa Kouigan, Présidente de la Faîtière des Communes du Togo (FCT) et Maire de la commune Ogou 1.

Pour elle, ceci passera certainement par l’appropriation de ces guides tant par les élus locaux que par les administrés, aussi a-t-elle lancé un appel à une assiduité de tous les instants dans le processus de vulgarisation de ces outils, tout en émettant « le vœu de la mise en place d’un mécanisme de suivi et évaluation de cette campagne avec les moyens nécessaires » afin de mesurer les différents impacts de l’appropriation de ces derniers sur l’évolution des collectivités décentralisées.

Fruit de l’expérience pilote dans les communes Tone 1, Kozah 1, Tchaoudjo 1, Ogou 1, Kloto 1 et Zio 1, le guide méthodologique du Bureau du citoyen est un outil que chaque collectivité pourra utiliser pour s’inspirer des expériences de ces six communes.

Celui du contrôle citoyen de l’action publique vise à renforcer les capacités des populations pour leur participation à la gestion de la commune et amener les décideurs à rendre compte et ainsi améliorer leurs performances de gestion des affaires publiques.

Quant au guide du citoyen, il leur permettra d’être informés sur le fonctionnement de leurs collectivité à l’ère de la décentralisation et leurs rôles dans le développement local.

Voilà autant d’éléments que les élus locaux devront apporter à leurs populations à l’issue de cette campagne qui prend fin le 17 août prochain.

Au total quatorze (14) ateliers sont inscrits au programme de cette tournée de la FCT, qui avec le ministère en charge des droits de l’homme, veut faciliter l’appropriation du contenu de ces guides par les différentes parties prenantes au développement communal.

Les travaux de Lomé vont durer deux jours.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici