MIATO 3: rideau de satisfaction

0
169

La troisième édition du Marché International de l’Artisanat Togolais (MIATO) est rentré dans les anales de l’histoire ce dimanche 5 novembre avec satisfaction.

Ce rideau est couplé avec celui de la 4eme édition du mois du consommer local, à l’occasion d’une soirée apothéose marquée par plusieurs distinctions de bien de grands acteurs de réussite de l’édition.

La soirée a été présidée par Mme Kayi Mivedor-Sambiani, ministre en charge de l’artisanat et de la consommation locale, en présence du Consul honoraire du Mali au Togo, pays invité d’honneur de l’édition, des parlementaires, personnalités politiques, civiles et locales de tous ordres, ainsi que d’un grand public des événements forains.

Plusieurs distinctions ont été décernées aux meilleurs acteurs de cette festivité foraine.

Il s’agit entre autres de 2 prix spéciaux du Chef de l’Etat en appuis aux artisans qui se voient pris en charge complètement pour une foire africaine de leur choix.

Des prix de l’innovation ravis par le Mali, le Togo,… de même que des prix d’encouragement ont été octroyés à l’occasion de cette soirée enrichie par des prestations culturelles et artistiques.

MIATO 3, c’est 12 jours de fête artisanale agrémentés d’activités commerciales, de panels de communications et de sensibilisation ainsi que de diverses activités de renforcement de capacités des artisans sur des thématiques qui cadrent avec le thème retenir notamment    » l’artisanat à l’ère de l’autonomisation de la femme et numérique: enjeux et défis ».

MIATO 3, c’est aussi l’occupation de la totalité des stands, la bonne tenue des Expo ventes dans un cadre convivial, des relations nouées, la découverte des talents cachés des jeunes promoteurs, des échanges fructueux lors des multiples activités, de même que du divertissement, un florilège dont les retours ont déjà séduit la nouvelle responsable de tutelle.

« Au regard des témoignages et retours qui nous parviennent, la participation à ces deux événements à été fructueuse pour les uns et les autres. Aucune œuvre humaine n’étant parfaite, nous sommes d’avis que des difficultés ont pu être notées. Mais globalement nous pouvons estimer sans risque de nous tromper que l’essentiel de nos objectifs à été atteint. Au regard du thème de cette troisième édition qui permis à la femme artisane de prendre conscience de son rôle dans la société, je nourris l’espoir de voir la place de la femme dans ce secteur s’améliorer, surtout avec l’utilisation à bon escient des outils numériques « , a noté Kayi Mivedor-Sambiani.

Plus de 120 000 visiteurs ont fait le déplacement du palais des congrès cette année afin de valoriser les 340 stands occupés par les acteurs de cette chaîne de valeurs venus de l’espace UEMO, ainsi que des continents voisins.

Nous y reviendrons pour un bilan exhaustif.

Démocrate

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici