Coopération décentralisée : Golfe 6/Taverny( France), union consommée

0
334

Le lait et le miel coulent à flots entre la commune de Baguida ( Golfe 6) et la ville de Taverny (France). En témoigne l’arrivée d’une délégation de la ville française conduite par la mairesse, Florence Portelli.

Un partenariat culturel porteur d’espoir pour Baguida

Accueillie en grand pompe ce jeudi 15 février dans une ambiance de la Saint Valentin, sur la place du Monument du centenaire de Baguida, par le Maire de la commune Golfe 6, Jean-Baptiste Dagbovie avec l’ensemble du conseil municipal, les chefs traditionnels et les forces vives municipales, cette visite de terrain est porteuse d’un grand message d’espoir.

Celui d’un brassage culturel entre les deux municipalités. Un brassage qui bénéficiera à coup sûr à Baguida, une commune qui compte sur la culture et le tourisme dans la construction de son développement.

 » Nous avons beaucoup de choses à gagner dans le cadre de ce partenariat, en commençant par l’expérience. La France est une vieille démocratie alors que nous venons à peine d’entamer la décentralisation au Togo. Nous attendons bénéficier de l’expérience française en matière de démocratie participative et de la décentralisation. Au delà, Baguida est une ville touristique qu’il faut valoriser. Nous avons sélectionné certains sites pour que la délégation puisse les visiter. Il y a les forêts sacrées, des arbres à fétiches et des vestiges historiques qui seront visités par la délégation. Nous iront également à Togoville où nous avons beaucoup de sites à valoriser. Cet exercice va nous aider beaucoup dans la mise en œuvre de notre PDC qui nous incite à aller au delà des efforts nationaux, en nous tournant aussi vers la communauté internationale », a confié le Maire, très enthousiaste.

Ce riche agenda

Durant la semaine de travail entre les acteurs des deux municipalités, plusieurs activités sont inscrites à l’agenda, fortement marqué par la visite de plusieurs sites touristiques, culturels et artistiques.

Parmi ces descentes de terrain, sont envisagées les visites comme le centre artisanal des aveugles, le sanctuaire et la forêt sacrée, tous à Togoville, les forêts sacrées de Baguida, la maison des esclaves à Agbodrafo, pour ne citer que ceux-là.

Il est également prévu une pléthore de réunions techniques avec des acteurs municipaux, en vue de baliser la voie à la création d’un cadre partenarial qui prend en compte les aspirations des deux communautés.

En marge de ces travaux, Florence Portelli rencontrera quelques acteurs politiques et l’ambassadeur de France au Togo, visitera les points d’ancrage de la France au Togo, comme l’institut français de Lomé et la francophonie afin de s’imprégner davantage de la vision de son pays pour le Togo

 » Cette amitié amitié a démarré avec une délégation du maire de Baguida qui était venue en France, puis des jeunes de Taverny venus ici dans le cadre d’un tournage et nous avons voulu développer des liens d’amitié entre nos populations. Dans le secteur culturel, il y a beaucoup de choses à faire et développer, et sur les expressions de démocraties participatives. Nous avons un conseil de jeunes qui a commencé à dialoguer avec des jeunes d’ici. Sur l’attrait touristique, nous sommes dans une régions très touristique notamment Notre Dame de Paris, le Château de Versailles et d’autres pépites et on a un territoire très beau et magnifique, bordé par l’océan ici au Togo. Sur ce plan, il y a des partenariats à tisser. », a avancé Florence Portelli après avoir salué la chaleur de l’accueil du Togo, marqué par un brassage culturel de variétés Sow, Bobobo et Akpèssè. Nous y reviendrons.

Lesaint

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici